· Infos santé

Le topinambour est une plante vivace originaire d’Amérique. Il était cultivé par les Indiens d’Amérique du Nord et fut importé en Europe au début du 17ème siècle.

Le topinambour produit de hautes tiges (jusqu'à 2,5 mètres !) aux feuilles vertes foncées ovales et pointues, rugueuses au toucher. À l'automne apparaissent, au sommet de la plante, des fleurs jaunes rappelant de petits tournesols.

Mais son plus grand attrait se trouve sous le sol : où l'on y trouve une profusion de racines enflées.

Leur forme est très irrégulière, souvent bosselée : les tubercules (où s'accumulent les réserves nutritives de la plante).

Le topinambour, au contraire de la pomme de terre, ne contient pas d’amidon (substance qui fait partie de la famille des sucres rapides appartenant à la famille des glucides), mais de linuline qui est une fibre qui contribue à la digestion des aliments dans l'intestin.

L'inuline favorise le développement de bactéries bénéfiques à l’intestin. A ce titre, elle agit comme un prébiotique participant à l'équilibre de la flore intestinale. Ainsi, les bactéries, bien « nourries » par ces fibres, vont croître plus rapidement et en plus grand nombre, peuplant ainsi l’intestin de bactéries bénéfiques à la santé. Le topinambour améliore donc notre santé intestinale, siège de notre immunité et de nos défenses naturelles. Il permet aussi de prévenir les cancers et de favoriser la bonne gestion du taux de sucre et des graisses dans le sang.

Le topinambour contient aussi du fer, des vitamines, particulièrement A, C et B9, ainsi que des sels minéraux, ce qui en fait un bon aliment diurétique. Le topinambour cuit est une source importante de potassium, qui contribue ainsi à l’équilibre de la pression sanguine, de la fonction musculaire et du système nerveux.

Il se consomme cuit, sauté, en soupes, gratins, tartes, ou frites

Recette : un velouté de topinambour aux noisettes

Ingrédients

  • 500 g de topinambours
  • 2 pommes de terre
  • 10 cl de crème fraîche liquide
  • 10 cl de lait
  • 20 g noisettes décortiquées
  • Noix de muscade râpée
  • 1 brin de thym
  • 1 feuille de laurier
  • Sel, poivre blanc du moulin
  • Huile d’olive (pour la décoration)

Préparation

  • Épluchez, nettoyez les topinambours et les pommes de terre puis coupez-les en morceaux. Rincez-les puis placez-les dans une casserole remplie d’eau salée (juste assez d'eau pour recouvrir les légumes). Placez le thym et le laurier dans l'eau pour l'aromatiser.
  • Portez la casserole à ébullition et laissez cuire une petite demi-heure à feu doux. Ensuite vérifiez que les topinambours sont cuits à cœur. Pour cela, tu peux planter la lame d'un couteau (ou une fourchette) dedans : si ça rentre et ressort sans difficulté, elles sont bien cuites !
  • Mettez les topinambours et les pommes de terre cuits dans un mixeur avec le lait, du sel, du poivre et une pincée de noix de muscade. Mixez la préparation jusqu’à obtenir une consistance très onctueuse. Ajoutez  la crème liquide et mixez de nouveau. Rectifiez l’assaisonnement selon votre goût.
  • Au moment de servir, faites chauffer une poêle à blanc, c’est à dire sans matière grasse, et faites dorer des noisettes concassées 2 min.
  • Dans l’assiette/le bol, versez le velouté, déposez quelques gouttes d’huile d’olive et les noisettes grillées. Servez bien chaud !

photo @arlequin_restaurant

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK