· Infos santé

Le coing est un des rares fruits qui est consommé uniquement cuit. En effet, consommé cru sa chaire est dure et granuleuse. Mais une fois cuit sa teneur en tanin (substance présente dans le coing, même si elle est plus connue dans le milieu viticole) va fortement diminuer et il pourra être consommé dans toutes sortes de préparations.

Une source d'excellentes fibres

Le coing est riche en fibres, notamment en pectine. La présence de ces fibres va permettre de prolonger la sensation de satiété et la rétention d'eau dans l'estomac.

Mais la particularité du coing est sa présence de tanins qui vont permettre de ralentir le fonctionnement des intestins mais également avoir un rôle antiseptique permettant d'éliminer les mauvaises bactéries présentent dans l'estomac.

La réunion de fibres et de tanins dans le coing va lui permettre d'être un excellent antidiarrhéique.

Il contient également une teneur intéressante en potassium, qui permet de maintenir une bonne circulation sanguine et veille au bon fonctionnement des muscles.

Il est très peu calorique, cependant il ne faut pas négliger qu'il est souvent consommé cuit avec l'ajout de sucre. S'il est consommé dans des préparations sucrées sa consommation devra donc être raisonnée.

coings

La saison du coing est de octobre à décembre

Côté cuisine, le coing peut aussi bien se cuisiner de manière sucrée, ainsi il va être transformé en compote, pâte de fruits ou gelée, que salée, il pourra accompagner du gibier par exemple.

Pour profiter de ce fruit, voici une recette de compote :

Compote de coing

Ingrédients

1 kg de coing

100 g de sucre

20 cl d'eau

1 gousse de vanille

Préparation

  1. Nettoyer les coings puis les éplucher, les couper en 4 et retirer le trognon. 
  2. Placer les quartiers de coing dans une casserole avec l'eau, le sucre et la vanille.
  3. Laisser cuire à feu doux, casserole couverte, pendant environ 40 minutes jusqu'à ce que les coings soient tendres.
  4. À l'aide d'une fourchette, écraser les coings jusqu'à obtention d'une texture lisse.
  5. Laisser refroidir avant de servir.

À l'approche de Noël, et alors que nous sommes en pleine saison du coing, une manière un peu différente de découvrir le goût de ce fruit est la pâte de coing. Voici d'ailleurs une recette pour en réaliser chez vous :

Pâte de coing

Ingrédients

- 2 kg de coing

- 1 kg de sucre

- 1 gousse de vanille

Préparation

  1. Laver les fruits, retirer le coeur et les pépins.
  2. Couper les coings en morceaux, sans les peler.
  3. Faire bouillir 1,5 L d'eau dans une grande casserole puis y plonger les morceaux de coing.
  4. Faire cuire pendant 20-25 minutes, les morceaux de fruits doivent être bien tendres.
  5. Égoutter les coings puis les passer au mixer.
  6. Remettre la purée de coing dans la grande casserole avec le sucre et la vanille. Faire cuire doucement pendant 15-20 minutes. Le sucre doit être entièrement fondu et la pâte de fruit doit se détacher de la casserole.
  7. Étaler la pâte sur une feuille de papier sulfurisé dans un ou plusieurs plats creux. L'idéal étant de ne pas faire une couche de pâte trop épaisse afin de faciliter le séchage par la suite.
  8. Laisser sécher pendant plusieurs jours puis démouler sur du papier sulfurisé et découper les blocs de pâte de fruit. Laisser toute liberté à votre imagination, la découpe peut se fait en rectangle, en losange, en bâtons ou en toute autre forme de votre choix.
  9. Facultatif : Rouler les pâtes de fruits dans du sucre cristallisé.
Pour la conservation : une fois que les pâtes sont bien sèches elles se conservent pendant des mois au frais. On peut les placer dans une boite hermétique en séparant bien chaque couche avec du papier cuisson.
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK